1981 - nouveau bail, eau courante et WC

Tiré du Héraut N°62-1985

Il y a longtemps qu'il était question d'amener l'eau à notre cabane de la Molliettaz, mais nous étions bloqués par le fait que cette cabane avait été construite sur un terrain loué dont le bail était tacitement renouvelé d'année en année, ce qui ne nous permettait pas d'investir pour la moderniser. Les circonstances se sont modifiées voilà environ 7 ans lorsque nous avons appris que, M. Raymond Regamey, petit fils du propriétaire précédent, se pro­posait de racheter cette propriété. Nous avons donc dû attendre que cette transaction soit terminée pour approcher M. Regamay et lui demander de nous accor­der un bail d'une plus longue durée pour nous permettre de moderniser notre cabane. Après quelques pourparlers, M. Regamey a été d'accord de nous faire bénéficier d'un bail de 25 ans, renouvelable et inscrit au registre foncier.

Grâce à cette base de location stable, nous avons pu établir un projet d'ame­née d'eau et dans le même temps, d'électricité par voie souterraine en pro­fitant des travaux d'amélioration foncière qui consistaient au changement du tracé du chemin conduisant à la colonie de vacances de Pully. Après passablement de tractations avec les communes de Pully et de Savigny, avec l'entreprise LOSINGFR chargée des travaux, avec l'installateur sanitaire chargé de la pose de la conduite et après avoir reçu l'accord de M, Dayer, propriétaire de la forêt au travers de laquelle nous allions passer, nous avons pu établir un plan de travail et un devis approximatif des frais que cela allait nous occasionner. De l'ordre de 7000 à 8000 f, ces frais pou­vaient être couverts par la trésorerie courante de notre association et du Groupe de St Paul, par moitié.

Sur cette base et un peu pressée par l'ouver­ture du chantier de la route, nous décidâmes de passer à l'exécution de cet­te première partie de modernisation. Restait en suspens la question des toi­lettes. Vu le manque de fonds, nous pensions remettre à plus tard la cons­truction de toilettes convenables mais, lors d'une assemblée extraordinaire convoquée pour discuter dé cette question, il fut décidé que les Anciens et le Groupe feraient un appel de fonds. L'engagement pris était de l'ordre de 4000 f chacun.

L'appel entrepris auprès de nos membres nous rapporta 5780.- très beau résultat montrant que beaucoup d'anciens portent encore de l'in­térêt pour notre cabane et envers le mouvement scout. Nous leur an sommes reconnaissants et les remercions ici de tout coeur. Le groupe a également fait un effort et tout ceci nous a permis d'ériger une annexe à la Cabane plus confortable que la cahute existant dans la forêt. Ce WC demandait des travaux plus conséquents que prévu, car il fallait réaliser un écoulement dans le collecteur da la Chandelard. Les devis concernant cette partie des travaux ne dépassant pas les nouveaux fonds récoltés, nous avons pu passer à l'exécution et le 5 novembre 1983, une petite manifestation marquait la fin des travaux.

C'est ainsi que notre cabane a été dotée de l’eau courante (pas encore chaude„.), d'un WC convenable, d'une installation électrique revue et cor­rigée, d'un nouveau plafond de la salle de séjour et d'une sortie de se cours en cas d'incendie, le tout couvert pas un bail de longue durée et par des servitudes de passages des conduites d'amenée et d'évacuation des eaux.

Nous profitons de ces quelques lignes pour remercier tous ceux qui ont oeuvré à cette tâche: soit par leur présence et leurs coups de main, soit par leurs dons et diminutions de factures ; nous pensons particulièrement à M. André Rochat (Pélican) qui nous a établi les pièces officielles sans nous demander d'honoraires, à notre installateur sanitaire, M. André Gachet, père de l'ancien intendant, à la commune dé Pully et aux propriétaire pour leur compréhension. Grâce à l'effort de chacun, nous avons pu régler en entier le montant des factures qui s'est élevé à 18`550.-

Cette modernisation va certainement apporter une nouvelle vie à notre cabane et nous pouvons terminer en' disant "Vive notre Molliettaz".

 

Autre article tiré du Héraut N°84-1994

 

[...] Mais, en 1981, l'association des Anciens a pris les choses en main. Cela a commencé par la signature d'un nouveau bail le 1.1.81 pour une durée de 25 ans, signé par le fils de l'ancien propriétaire, En effet, le premier bail de 1935 n'avait jamais été renouvelé ! M. William REGAMEY tant qu'il a vécu n'avait jamais voulu en entendre parler. La location du terrain avait été fixée à Fr. 50. -- par année. Mais au cours des ans, nous avons augmenté, de notre propre chef, périodiquement ce montant. Mais au décès de M. William Regamey, nous étions en soucis, car les membres de l'hoirie n'étaient pas d'accord entre-eux. Heureusement que le fils qui nous était favorable a repris la propriété.

Le bail étant signé, nous avons pu alors nous attaquer à l'amenée d'eau et de l'électricité. Pour cette dernière, il y avait (en 1946) une ligne extérieure depuis la ligne d'amenée passant par le milieu de la combe, avec un poteau intermédiaire et un potelet d'entrée. Les travaux extérieurs avaient été pris en charge par les S.I. de Lausanne. Lorsque le réseau a été passé aux S.I. de Pully, la ligne aérienne a été supprimée et pendant plusieurs années, le courant a été amené par un câble provisoire TDC passant dans les arbres de la propriété Ravessoud (act. Dräyer). Puisque nous amenions l'eau, la ligne électrique a été placée dans la même fouille. L'eau venant à la cabane, nous avons pu installer des W.C. avec eau courante,

La plupart de ces travaux ont été faits par des entreprises et ce sont les anciens qui ont payé les factures, par moitié avec le groupe. Cela a été fait en 1984 et a coûté environ Fr. 17 000.--. Il est à relever qu'un ancien, André Zbinden,
qui était déjà là à la construction, a fait une bonne partie de l'installation d'eau et du dallage devant la cabane.

Pour terminer, je voudrais relever aussi que ces dernières années, notre regretté Polo a fait beaucoup de travaux d'entretien et d'aménagement avec Georges Domeniconi. Polo (Paul Hostettler) a toujours été là, depuis 1946, pour nous aider à la Moillettaz.

Notre histoire