80e anniversaire

En 1925, quelques personnes décidèrent de créer des activités pour des jeunes de 7 à 16 ans. Ils créent alors un groupe scout qui portera le nom de leur paroisse, Saint-Paul. Ils ne pensèrent pas qu’en créant ce groupe, nombre d’adolescents parcourront la Suisse à pied, en train, à dos de cheval ou je ne sais quoi. Ils ne pensèrent pas que ces jeunes arriveraient à faire vivre le groupe aussi longuement dans un milieux aussi hostile qu’est le scoutisme vaudois.
En cette année 2005, le groupe de Saint-Paul célèbre son 80ème anniversaire!!! Tous les groupes scouts ne peuvent pas en dire autant.
Pour célébrer cet événement, le groupe à organisé une énorme fête mais pas besoin de vous la racontez puisque tout le monde, normalement, était là. Mais je vais quand même l’écrire pour qu’elle puisse rester dans les archives.
Alors comme je le disais, le groupe a organisé une fête qui se déroula durant tout un après-midi et une soirée. Quelle organisation!!! Tout le monde a mis la main à la pâte. Les éclais ont créé une fresque, beaucoup de personnes ont fait des panneaux avec des photos, Suzanne a fait de la sérigraphie, Fabrice a réussi à installer une tyrolienne devant St Mathieu, Marc-Yves a dit un discours pas trop mauvais et il eut même un sauna!!!!
Mais que peut-on dire d’autre sur une journée pareil? Énormément de choses. Si nous reprenions tout depuis le début.
Quelques mois auparavant, notre Cg nous annonça la date de cet anniversaire et qu’il fallait penser à organiser des activités. Mais comme bon scout que nous sommes, nous (les chefs de troupe) nous prîmes un peu à la dernière minute. Il fallut trouver un drap, de la peinture, des piquets, des planches et surtout des séances pour mettre en place tout cela. Et la troupe s’en est bien tirée. Le jour J arrive, tout le monde est serein et sait ce qu’il doit faire jusqu’à ce que l’heure du repas arrive. Vers 11h30, les éclais disent qu’ils ont faim, vers midi, on entend plus que le gargouillement de leur ventre et enfin, à 13h15, Mainate arrive en sauveur avec des victuailles à profusion. Soulagement. Vers 14h, du monde arrive, les anciens, les parents, les louveteaux et les nouvelles recrues! Tout le monde est content, essaye la tyrolienne, va au sauna, regarde des films datant de….très longtemps et un malheur arrive. Une potentielle recrue qui jouait à grimper aux arbres,tombe et se casse le poignet. Bonne entrée en matière de la vie scoute. Le problème réglé, on siffle le rassemblement. Il a bien sûr les discours d’usage, Pika devient la nouvelle adjointe de chef de groupe, les Écureuils ont une nouvelle HP et on passe au moment le plus important de la journée, le souper. Mme Mauron nous a concocté une soupe chalet avec thé chaud. On sert les parents, éclais et autre monde et on remarque qu’il n’y en aura pas pour tout le monde. Galère, galère! Comment faire? Piocher dans les innombrables provisions de Saint-Mathieu. On prépare alors un petit plat mais il y en a qui n’ont toujours rien! Alors on prépare des pâtes pour les éclais qui avaient rangé le terrain. Ouf! Tout le monde est rassasié et la soirée peut alors commencer.
Tout d’abord, il eût les Saint-Paul Singers qui nous ont magnifiquement interprété des chants de gospel, les nouveaux chefs, sous la direction de Poney et de Kinkajou, ont fait des sketches sur le groupe à la façon des dicodeurs et ensuite, Cigale et lionceau, nous ont entraîné dans une inoubliable veillée.
Voilà, le temps d’une journée, anciens et actuels éclais ont pu s’échanger des souvenirs de camps, d’amitié et plein d’autres choses. Mais je crois que le plus important de cette journée, c’est la solidarité, l’amitié et la joie qui ont fait durer ce groupe aussi longtemps.
Voilà, c’est une nouvelle page de l’histoire qui se tourne et qui réserve encore bien des aventures à nos éclais et louveteaux.

Choucas

Les photos c'est par ICI !

Notre histoire