1980 - Cinquante Hérauts déjà, comme le temps passe!

Article d'archive du Héraut N° 50 de 1980


Cinquante Hérauts déjà, comme le temps passe!

Ah! mes amis, c'est-il permis!

Même si ce n'est pas la Feuille d'Avis,

C'est tout de même un journal de classe.

Ceci étant de toute manière acquis,

Il n'est pas près d'être fini,

Gardons ceci à l'esprit
Et quoiqu'il se passe!

Cinquante Hérauts déjà, comme le temps passe!

Pourtant, nous n'avons pas toujours fait bonne chasse.Souvent, des articles, il n'y en avait pas trop;Ou bien, ils n'étaient pas prêts tellement tôt
(Il est vrai que c'est une chose qui agace).
Ou encore, lors de la préparation d'un numéro,La rédactrice se disait en véritable dactylo:
«Encore le métro, boulot, Héraut:»

Il arrive que l'on se lasse.

Cinquante Hérauts déjà, comme le temps passe!

Pourtant, elle a toujours été tenace;Et trimestre après trimestre,Telle un véritable chef d'orchestre,Elle a déniché des gags cocasses,Des comte rendus de camps alpestresOu de grandes randonnées pédestres.
Avec une fantaisie rare sur notre globe terrestre,
Notre journal n'est jamais apparu fadasse,

Cinquante Hérauts déjà, comme le temps passe!

Bien sûr elle pouvait suivre la traceDe plusieurs personnes du même bord;Gross, Marmotte, Fleur-Rouge, Perdrix et consort.Mais, en ne faisant jamais la grimace,Elle a mené la barque à bon port,Innovant sans jamais perdre le nord.Et je trouve cela, ma foi, très fort
De n'avoir jamais bu la tasse,

Cinquante Hérauts déjà comme le temps passe !

Et pourtant, hélas, trois fois hélas!Voilà malheureusement que la coquine,De la rédaction du Héraut se débine.Car toujours, hélas, tout passe, tout lasse.Et si par chance, Marie-Claire, à l'horizon se dessine,I1 me faut dire, au terme de ma tartine,
Et plutôt deux fois qu'une, MERCI Jocelyne!

Et pour le Héraut, qu'il conserve sa bonne vieille carcasse!

Cinquante Hérauts déjà, comme le temps passe!

Alain-Michel Rumpf (Hamster)

Notre histoire